Comme tout autre bien, l’acquisition d’animaux de compagnie ou de service nécessite une prise en charge, un entretien et des démarches administratives. Parmi les démarches à effectuer lorsque l’on possède un animal, l’assurance animaux reste la plus importante !

Une assurance animal, désormais obligatoire, permet aux propriétaires d’animaux de se protéger vis-à-vis de leurs responsabilités. En effet, certains animaux tels que les chiens de grade peuvent causer des dégâts parfois graves. Ces dégâts peuvent alors toucher les biens d’autrui ou encore peuvent se manifester en tant qu’atteinte de la personne en question. Le maître est alors seul et unique responsable de ces dégâts et doit en assumer l’entière conséquence qui peut engendrer une réparation et donc certains frais.

La souscription d’une assurance permettra alors une couverture de ces frais et la substitution des sommes qui peuvent être dues.

Cependant, il faut savoir que la réglementation classe les chiens en deux catégories à savoir les chiens de catégorie 1, cette dernière regroupe principalement les chiens d’attaque comme les pitbulls, mastiffs…etc. D’autre part, il y’a les chiens de catégorie 2 qui elle, regroupe les chiens de défense et regroupe des races comme les rottweilers, strafford shire terrier…etc. Dans les deux cas, il faut souscrire une assurance chien avec des formalités bien précises et pour notre article, nous nous intéressons plutôt à l’assurance habitation avec des chiens de catégorie 2.

Comment souscrire un contrat d’assurance habitation avec chien ?

Lassurance habitation chien catégorie 2 ’assurance habitation avec chien diffère de par les étapes de la procédure et les documents à fournir entre l’habitation avec un chien de catégorie 1 ou 2. Pour souscrire ce type de contrats d’assurance, il faudra :

Un casier judiciaire vierge

Tout maître déclaré d’un animal catégorisé devra présenter à sa compagnie d’assurance une preuve d’un casier judiciaire vierge. Le casier judiciaire ne doit obligatoirement contenir aucune condamnation. Cette étape est aussi bien valable pour les chiens de la 1ère ou de 2ème catégorie.

Etre capable juridiquement de détenir un chien

Juridiquement parlant, une personne désignée comme étant apte à détenir un chien de la deuxième catégorie est une personne qui est parfaitement capable de distinguer entre les pratiques d’éducation adéquates. Une personne sous tutelle, ne peut alors bénéficier de cette assurance car son aptitude à prendre différentes décisions est remise en question. Un juge est alors sollicité pour juger la capacité d’autonomie de la personne.

Identifier son chien par un tatouage

Les lois concernant la possession d’animaux obligent tout propriétaire de tatouer son animal ou de lui implanter une puce électronique. selon les moyens du propriétaire, quelle que soit la méthode choisie elle permettra la distinction de l’animal et fera office d’une « pièce d’identité » pour ce dernier. Le tatouage est effectué au niveau de l’oreille droite du chien. Sa pratique est sans dangers et nécessite une anesthésie générale. L’inconvénient de cette technique est le risque de l’effacement du tatouage avec le temps. Les puces, plus chères mais plus efficaces, contiennent toutes les informations de l’animal et permettent même de le retrouver en cas d’égarement.

Quels sont les risques en cas d’absence de l’assurance habitation avec chien catégorie 2 ?

En cas de non validation du permis de détention, la personne sera considérée comme étant hors la loi. Tout propriétaire de chien de catégorie 1 et 2 est soumis à

  • une amende de 3750 euros ainsi ;
  • un risque de 3 mois d’emprisonnement ;
  • En plus de la pénalité infligée au maître, l’animal est confisqué ou même euthanasié.

La souscription d’une assurance chien dangereux est également un moyen adéquat pour optimiser la santé de son animal et de contrôler régulièrement son comportement par des professionnels. Une non souscription à cette assurance est alors un signe de la négligence du maître envers son animal.

Laissez un commentaire